Toni&Guy

Publié le par Victor

Devant ce long week-end qui s'annonçait mal pour moi, je me suis octroyé une heure de libre Samedi chez le coiffeur. Sophie à Berlin jusqu'à Dimanche soir, Bettina de sortie tous les soirs,  il était trop tard quand j'ai compris que j'étais piégé avec les kids pendant deux jours. Sur un coup de tête je prend le téléphone et reserve pour midi une coupe chez Toni&Guy, persuadé que ma fille au pair encore endormie à 11H15 serait là pour  garder  Paul et Mathis. Raté! la Miss a soi-disant un RdV avec son foyer.... Il ne me restait plus qu'à annuler et tourner en rond comme un lion en cage et attendre la semaine prochaine.

Décu, je tente quand même de déranger ma Voisine S. un plumeau dans la main pour savoir si ça ne la dérange pas de les garder une heure, le temps de me faire couper les Tifs rue Saint Honoré. Trop gentille elle accepte sans problème et me propose de les faire déjeuner avec son fils Théo. Je ne sais trop quoi dire devant tant de gentillesse sinon d'accepter un peu gêné.

Me voilà parti trop vite en moto (sur la réserve) sans mes gants. Il fait beau mais 10° avec la vitesse on sent vite la fraîcheur printanière. Les mains nues je pense toujours à la chute dans ces cas là, je roule doucement.  

Première visite chez T&G. On m'installe avec un café devant des revues de Luxe, ça donne envie de gagner au Loto. Je cherche désespérément une idée de coiffure pour changer de tête mais en vain. Quand on a pas de cheveux on a pas beaucoup de choix! La musique est bonne mais un peu trop forte. Quelques tours visuels panoramiques dans le mirroir pour jauger la clientèle féminine, mignone et aisée. J'attends presque un quart d'heure avant que Ben "Style Director" de 3ème classe  ne débarque avec son sac de week-end et des excuses pour le retard que je suis bien obligé d'accepter..  Premier contact avec le personnage. Il me raconte qu'il s'est couché à 7h aprés une nuit passée à la Scala et plein de jolies filles. Il a mal au crâne mais pête la forme en faisant son show dans le salon. Je regarde sa coupe pour juger le bonhomme mais il a pas de cheveux sauf sur une ligne derrière en diagonale qui remonte devant vers la tempe. Je suis rassuré par la personnalité exubérante de celui qui va me couper les tifs. On est sur la même longueur d'onde. En deux secondes on décide de la coupe. Décoiffée pour être mise aussi bien en avant qu'en arrière pour l'utilisation du casque en moto. Rien d'original. Je confirme ma decéption d'être limité avec ma plantation de cheveux surtout quand je vois les hommes qui m'entoure à ce moment là, arborant naîvement une crinière insolante.  La coupe s'effectue assez rapidement sur les commentaires de Ben et de ses soirées  quotidiennes entre filles,boîtes,restaus, coke, stars etc. Profites-en mon grand avant que tu aies des enfants et la bague au doigt. 20 mn plus tard Je me lève, déçu de me voir avec la  crête, signature de Toni&Guy sur la tête. Tant pis, je gommerai tout ça avec les doigts. Je paie mes 65€ pendant que Ben essaie la position de conduite de ma moto garée devant le magasin. Je prend la carte du salon avec le prénom de mon coiffeur dessus. On sait jamais.  Un scooter me klaxone au feu pour me faire un signe du pouce. Il apprécie ma moto, je lui fais un signe de remerciement et mets les gaz   sur la rue de Rivoli direction la maison. 

Avant:

Aprés, pas beaucoup de différence!

Publié dans victormad

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sophie 17/05/2006 19:54

Bon ok je suis super gentille et en plus ça m'a fait plaisir d'avoir les garçons à la maison, mais bon le coup du plumeau c'est plutôt moyen,  tu casses complètement mon image de "sex symbol"...
Sans rancune 
Sof la voisine

sandrine 02/05/2006 01:44

avant ou apres toni&guy tu es toujours aussi charmant mon victor!!!pas besoin de ça pour déclencher une émeute!!un sourire et hop c 'est fait!!