L'inévitable sujet...

Publié le par Victor

La Moto !!!

Et oui, je ne pouvais pas éviter LE sujet qui me passionne et qui fait chier tout ceux qui ne sont pas motard dans l'âme.Je passerai sur le sempiternel discours des sensations de Liberté de Puissance d'Adrénaline de Dépassement de soi et de l'Amour de sa Machine! Mais de quoi vais-je parler alors? De rien, juste montrer les Motos qui me plaisent..... pour leur design, leur originalité, et leur caractère même si il y en a aucune à ma taille!. Bon d'accord, Olivier, je vais tenter de décrire ce que procure comme plaisir le pilotage d'une moto. Mais je risque de tomber dans les clichés, tant pis. 

1) La peur puis le plaisir de s'en être sorti aprés une grosse frayeur. Connaître un "guidonnage" une fois dans sa vie à 140 Km/h les bras violemment secoués en ayant perdu le contrôle total de la moto et de sa direction, en l'occurence un mur dans un tunnel. Se sentir comme une plume sans défense sur une route de campagne balayée par de violentes bourrasques transformées en tourbillons par les poids lourds croisés en sens inverse. Il suffit d'y rajouter une averse la nuit et on se demande comment on a pû en arriver là... Il y a aussi la fougue du débutant qui essaie de suivre un pilote confirmé dans une grande courbe qui n'arrive pas à tourner! Le regard figé vers un champ de blé et les mains crispées sur les freins, on sait qu'il faut diriger le regard dans la direction que l'on veut prendre mais là il y a plus rien à faire, quand il est trop tard il te reste les freins et de la chance. La neige et une roue arrière qui balaie l'autoroute, voilà une expérience où on se promet de croire en Dieu si jamais on évite la chute. Sans parler de la voiture qui se rabat soudainement sans clignotant devant ta roue,  alors que, gonflé à bloc tu te croyais qu'il ne pouvait rien t'arriver aujourd'hui. Tu peux aussi voir dans le plus grand étonnement une voiture foncer sur ta droite et sur toi alors que tu viens de démarrer au vert. Le choc puis une glissade, on se dit des fois qu'on a vraiment de la chance!  Le plaisir c'est de se sentir vivant aprés tout ça.  

2) La maîtrise et son plaisir ou quand l'espace d'un virage bien négocié on se sent le roi du monde. Le jour où tu poses le slider dans la parabolique du circuit Carole. Ou celui du run dans lequel personne n'a osé te suivre parce que t'es le seul à ne pas t'être rendu compte que c'était vraiment trop dangereux mais qu'est ce c'était bon! Rouler à 200 km/h pendant trois heures dans le flux autoroutier  comme une descente interminable en ski. Je ne maîtrise rien, c'est juste une impression mais c'est pour ça qu'on aime ça. 

3) Elle, moi et les autres qui saluent les lignes de ta moto ou le paroxysme du Machisme. On ne respecte que la Puissance, c'est moi que vous regardez? Petit signe du casque ou de la main de deux motards qui se croisent à un moment inoportin au petit matin. Ou de celui que tu as laissé sur place au feu précédent et qui cherche la marque de ta moto sur le réservoir quand il ne te fait pas un signe du pouce... Merci vieux. Il y a ceux qui tournent autour de ta belle pour l'admirer alors que tu t'apprêtes à repartir.. Bonjour Messieurs, Merci c'est sympa. Et je ne parle pas de ceux qui te branchent sur la sonorité de ton trois cylindres. Arrêtez tout ça suffit là, c'est trop! Encore des badauds sur le trottoir qui font les tournesols sur ton passage. Fier moi? un peu... 

4) Plaisirs du quotidien ou le rapport de couple entre soi et sa machine, son bruit, ses vibrations, ses courbes, son entrain à nous emmener vers de nouveaux horizons. Chaque matin je retrouve son cul arrogant et je lui plante ma clef avec respect en lui laissant le temps de se chauffer en ronronnant. Je la monte, mes cuisses bien câlées entre ses flancs et tourne la poignée sans la brusquer.Viens je t'emmène.  Même regard en la quittant dans le parking du boulot comme si c'était la dernière fois que je la voyais. Rigolez pas, ça peut arriver. En partant le soir on partage un coucher de soleil sur les tours de verre de la Défense pendant qu'elle s'incline sur le bitume au son d'une musique Afro Funky Groove. Poussez-vous, on arrive!

 

Voici quelques unes de mes potentielles maîtresses. Mais ne dites rien à ma belle!

La Voxan Black Magic, Café Racer Post Moderne, Bicylindres 1000 cc, réservoir Alu, 15000? 

 

 

Voxan Café Racer: même moteur, carénage à l'ancienne, une merveille.

Voxan Charade, sublime sur la base de la Back Magic, 20000?!

GSXR 750/1000 4cylindres 1000cc 150/170 ch une tueuse de permis, agile, légère, puissante, que demander de mieux! 

Buell Firebolt 1200cc,encore un Bi, réservoir dans le cadre, moteur de Harley modifié. 

KTM 990 super Duke Bycilindre

 

 

 

Aprilia RSV 1000cc Bicylindre trop haute pour moi!

Ducati 748/996/998/999 Toutes les sportives!  

Publié dans victormad

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article